Skip to content

28/07/2020 News

#CommittedToBetterMobility : Les ambitions de TotalEnergies pour la mobilité électrique de demain

En tant qu’acteur historique de l’énergie pour la mobilité, TotalEnergies est impliqué dans l’amélioration de l’efficacité énergétique des véhicules. Total investit dans le développement de la mobilité électrique à travers l’expertise de sa nouvelle ligne de métier EV Charge. Celle-ci offre des solutions de recharge complètes et faciles d’utilisation pour les véhicules électriques afin de répondre aux besoins de tous ses clients.

En 2019, les points de charge opérés par TotalEnergies ont délivré plus de 10 GWh d’énergie, permettant aux usagers de parcourir près de 60 millions de kilomètres à bord de véhicules électriques (i.e 1 500 fois le tour de la Terre). Cela a permis d’éviter près de 7 500 tonnes d’émissions de gaz à effet de serre (CO2*), ce n’est pas peu dire venant d’une branche de la mobilité électrique qui n’existe que depuis 10 ans.

 

  • Total key figures
  • C’est une transformation pour la multinationale ; une transformation qui prend tout son sens, « TotalEnergies a toujours été un acteur fort de l’énergie et la mobilité. C’est un ajustement naturel du métier de l’entreprise », selon Pierre Clasquin Vice-Président de EV Charge.

    Pierre Clasquin a pris la tête de l’activité Mobilité Electrique lorsque, son entreprise a été rachetée par TotalEnergies en 2018. « La raison pour laquelle je suis entré dans ce secteur, venant d’une formation technique, était que je voulais avoir un impact personnel. J’étais convaincu, et je le suis toujours, que la technologie peut être utilisée pour faire évoluer les environnements traditionnels. Être soutenu par une entreprise comme TotalEnergies peut réellement faire la différence. »

    Les objectifs de Pierre Clasquin sont vastes et sa stratégie est ambitieuse : d’ici 2025, TotalEnergies vise les 150 000 points de charge opérés en Europe ainsi qu’un réseau de 1 000 bornes haute puissance (jusqu’à 175kW) dans 300 stations-services TotalEnergies en 2022. Cela équivaut à une station tous les 150km en Europe occidentale.

    La rupture dans le secteur de l’énergie pour la mobilité ne veut pas seulement dire passer des véhicules thermiques à des véhicules électriques. Nous avons dû repenser le business model que nous avions depuis des décennies : celui des stations-services », poursuit-il, « avec la mobilité électrique vous serez en mesure de vous recharger peu importe l’endroit : à la maison, au travail, en voiries, au centre commercial, n’importe où vous vous garerez. »

    Pour lire l’article complet en anglais, rendez-vous sur cnbc.com.

    * Basé sur les hypothèses suivantes : (i) consommation moyenne du VE de 17kWh/100 km (ii) économie de CO2 réalisée, basée sur la moyenne d’émission de 124,5 g/km pour un véhicule thermique.