Skip to content

18/11/2020 News

Le projet aVEnir : préparer le développement de l'électromobilité à grande échelle

 

Le projet aVEnir : Pourquoi une telle initiative ?

Le nombre d’utilisateurs de VE ne cesse d’augmenter depuis les dernières années. Selon Auto Plus, 8,2% des véhicules achetés en France étaient électriques en 2020, contre un pourcentage de 1,9% en 2019. L’émergence de nouveaux usages, dont la mobilité électrique, génère des enjeux inédits pour les réseaux de distribution, qui doivent assurer la fiabilité et la qualité d’alimentation en électricité avec une gestion de flux de plus en plus intermittents.

De ce fait, l’insertion du véhicule électrique ne peut se concevoir de manière généralisée et durable qu’au travers de collaborations opérationnelles avec tous les acteurs de l’écosystème de l’électromobilité, notamment avec les gestionnaires de réseaux de distribution d’énergie.

En septembre 2019, 11 partenaires, représentant les métiers majeurs et experts de la filière française de la mobilité électrique, se sont engagés dans le projet aVEnir, au côté d’Enedis : Groupe Renault, Groupe PSA, Schneider Electric, TotalEnergies, Groupe EDF (filiale IZIVIA), Dreev, GIREVE, Trialog, Electric 55 Charging, Université Grenoble Alpes, et Aix Marseille Université.

En quoi consiste le Projet aVEnir ?

Piloté par Enedis, le projet aVEnir a pour enjeu de faciliter le développement à grande échelle de la mobilité électrique en expérimentant les interactions entre le réseau public de distribution d’électricité, les bornes de recharge et les véhicules électriques, ainsi que d’analyser l’apport du pilotage intelligent de la recharge de véhicules électriques.

Plus précisément, le projet aVEnir a 3 objectifs pour garantir la durabilité des opérations :

  • Expérimenter en condition réelle, différentes situations de pilotage de bornes de recharge et leurs interfaces avec le réseau public de distribution.
  • Tester des solutions de recharge intelligente afin de favoriser l’émergence des VE.
  • Evaluer les opportunités à exploiter grâce à l’apparition des VE

Un an après son lancement, le projet aVEnir a sélectionné les 250 points de recharge sur lesquels seront menés ces expérimentations : en voirie, en entreprise et dans le résidentiel individuel, dans la région Sud, la métropole de Lyon et la région parisienne. Des données de mesure ont déjà été collectées sur une partie de ces points de recharge ; les premières analyses sont prometteuses et montrent l’apport du pilotage de la recharge pour écrêter des pics de puissance lors de la recharge simultanée de plusieurs véhicules. Enfin, les premières expériences de Vehicle-to-Grid (V2G) et de synchronisation de la recharge avec la production photovoltaïque sont en cours de préparation et seront menées d’ici la fin de l’année.

Quel est le rôle de TotalEnergies dans tout ça ?

En tant qu’acteur historique de l’énergie pour la mobilité, l’enjeu de TotalEnergies au travers de ce projet est de pouvoir fournir et opérer des services de recharge optimisés, garantissant une qualité de service aux utilisateurs, tout en offrant une flexibilité énergétique pour réduire l'impact de la recharge sur les réseaux de distribution.

L’objectif de la Compagnie est de garantir un service de recharge aux utilisateurs tout en ayant un impact raisonné sur le réseau de distribution. Vous pouvez consulter le communiqué de presse associé à cet article ici

icon play

Vidéo aVEnir

Les détails du projet aVEnir